Salon Antigaspi & partage

Programme des journées

Les fondamentaux de l’homme sont des éléments complémentaires et forment l’unité du tout, dans un élément se cachent les trois autres !
Tout est complémentaire comme dans le développement durable. Notre manière de vivre doit changer, c’est inévitable. Pour préserver notre présent et l’avenir des générations futures, nous devons aller vers une transition écologique marquée.
C’est pourquoi ce salon est une opportunité indéniable. Y assister, c’est participer à cette transition déjà en marche, c’est aussi  l’occasion de découvrir et d’échanger de nouvelles solutions anti-gaspi pour le bien de notre planète.

SOIRÉE DU 10 novembre 2017
RÉSERVÉE AUX PROFESSIONNELS

JOURNÉE DU 11 novembre 2017
OUVERTURE GRAND PUBLIC

Conférences

Il est désormais possible et indispensable de partager les ressources déjà existantes ; c’est indispensable pour une transition écologique. L’économie collaborative permet de faire des économies et de partager avec les autres ce que l’on possède déjà.

La méthanisation permet de traiter des déchets organiques en captant le méthane qu’ils rejettent pour le transformer en biogaz. C’est un principe, créateur d’énergie et capteur de CO2 qui s’inscrit dans la recherche globale de nouvelles technologies énergétiques et de valorisation des déchets.

Les énergies renouvelables sont des énergies primaires inépuisables à très long terme, car issues directement de phénomènes naturels réguliers ou constants, liés à l’énergie du soleil, de la terre ou de la gravitation. C’est ainsi le meilleur moyen de satisfaire nos besoins en énergie.

L’éco-conception consiste à intégrer l’environnement dès la conception d’un produit ou d’un service et lors de toutes les étapes de son cycle de vie.

 Ateliers

En Europe des pics de pollution atmosphériques sans précédent ont été enregistrés ces dernières années. La région PACA n’est pas épargnée par cette pollution qui affecte notre santé, modifie les rendements agricoles.

Quelles solutions pour demain ?

Les écosystèmes font partie intégrante du cycle de l’eau et les protéger nécessite une gestion prudente dans son ensemble.

Il est urgent d’agir afin de protéger ces ressources essentielles à la vie.

Ce sont les matières organiques qui libèrent le biogaz lors de leur décomposition selon un processus de fermentation (méthanisation). On l’appelle aussi « gaz naturel renouvelable ». Sous-produits de l’industrie agro-alimentaire, boues des stations d’épurations, lisiers, animaux ou déchets agricoles peuvent être méthanisés dans des unités industrielles.

Mieux isoler son habitat, c’est aussi diminuer sa facture d’électricité, éviter les problèmes d’humidité et améliorer le confort de sa maison. Comment choisir le bon isolant ?

Comment poser et calfeutrer portes et fenêtres ?

Présentation des solutions de demain.

De nouvelles formes de consommation sont possibles ; le bio ou l’agriculture raisonnée auprès d’agriculteurs locaux afin de limiter les externalités négatives qui nuisent à l’environnement.

La réutilisation permet à un objet de conserver sa forme, et sa fonction initiale. De nouveaux modes de consommation sont possibles, et permettent de réduire nos déchets de 13 kg par an/personne.

Réinventer le futur grâce à l’énergie est aujourd’hui possible, des solutions innovantes sont mises en place partout sur le territoire.

Consom’acteur ou comment « voter avec son caddie », c’est choisir à qui l’on donne son argent, en choisissant de consommer de façon citoyenne.

JOURNÉE DU 12 novembre 2017
OUVERTURE GRAND PUBLIC

Conférences

Avec l’augmentation incessante de l’extraction des ressources et de la pression exercée sur l’environnement, les enjeux d’une gestion durable des ressources doivent devenir une priorité. Les sociétés sont dans l’obligation de revoir la façon dont l’économie actuelle fonctionne afin de transiter vers une économie qui vise à optimiser l’utilisation des ressources : l’économie circulaire.

L’énergie baigne notre monde, omniprésente dans notre quotidien et dans le débat public. Stocker l’énergie est une des préoccupations de nos nouvelles sociétés.

Le développement des mobilités actives (vélo, marche à pied), des transports collectifs en site propre et des usages partagés de l’automobile (covoiturage, auto partage) sont autant d’illustrations d’une volonté forte des usagers de favoriser des transports durables pour l’avenir.

« La réduction des déchets alimentaires exige l’engagement et l’action de la ferme à la table ». Un tiers de la production alimentaire destinée à la consommation humaine dans le monde est perdue ou gaspillée. La lutte contre le gaspillage alimentaire est un sujet transversal qui touche l’environnement, l’économie, la sécurité alimentaire et l’éthique.

 Ateliers

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à pointer du doigt l’obsolescence programmée des appareils électriques et électroniques ; nous pouvons agir pour changer les choses.

L’apposition d’une date limite sur les denrées a pour objectif de faire connaître au consommateur la limite au-delà de laquelle un aliment est susceptible d’avoir perdu ses qualités. Il existe la Date Limite de Consommation (DLC) et la Date de Durée Minimale (DDM) ; pouvoir les différencier est essentiel.

La double performance, économique et environnementale est l’enjeu majeur de l’agriculture de demain. L’enseignement agricole jouera un rôle primordial en tant que dispositif de formation des agriculteurs du futur.

Encore marginale dans le bouquet énergétique mondial, l’énergie solaire regroupant le photovoltaïque et le thermique, apparaît comme une énergie majeure de l’avenir. Inépuisable, universelle, flexible, elle se développe partout dans le monde à un rythme exponentiel.

Levier de mobilisation des territoires, l’appel à projets «zéro déchet» a pour objectif d’accompagner les collectivités volontaires dans une démarche exemplaire et participative de promotion de l’économie circulaire, via la mobilisation de l’ensemble des acteurs locaux.

L’air est le milieu naturel de vie et d’évolution de l’homme, ainsi que d’une grande partie des organismes formant la biosphère et les écosystèmes. Sa préservation, au même titre que celles des sols et de l’eau, est un enjeu environnemental majeur. L’air est aussi le milieu de propagation du bruit. Lutter contre le bruit est un enjeu environnemental et de santé publique.

 Considérer le déchet comme une véritable ressource matière est aujourd’hui une vision de plus en plus partagée. Pourtant, ce modèle doit nécessairement être amplifié pour prendre toute sa place au sein de notre économie. C’est ainsi que le déchet-ressource deviendra partie intégrante de l’économie.

Favoriser les produits locaux de notre pays est nécessaire à la culture du goût, il est de même bénéfique pour l’environnement et l’économie.

CONTACTEZ-NOUS

Intéressé ?
Pour participer, devenir partenaire ?
Contactez-nous au 06 21 77 06 55
ou par l’intermédiaire du formulaire ci-dessous.




Le numéro zéro est en ligne

Voir le webzine