Repères & Jalons

L’économie circulaire, timeline…

 

Depuis 2010, la fondation Ellen MacArthur use de son influence pour remplir sa mission : accélérer la transition sociétale et économique vers l’économie circulaire en s’adressant aux dirigeants d’entreprises, aux gouvernements et à la recherche universitaire.

Vous trouverez sur le site de la Fondation une source d’informations importante sur le concept d’économie circulaire et sur les principaux acteurs de la mise en place de ses concepts. Mais aussi, dans une volonté de vulgarisation et de large diffusion notamment auprès des jeunes générations, des clips vidéos attractifs et pédagogiques.

Pour notre part, en nous inspirant de la liste des Écoles de Pensée nourrissant le concept global d’économie circulaire, nous vous proposons une time-line des grandes dates de cette alternative intéressante et crédible au modèle de développement linéaire actuel « Extraire, Fabriquer, Jeter »; alternative que les entreprises ont déjà commencé à explorer.

Nous compléterons régulièrement cette time-line, n’hésitez pas à utiliser le formulaire ci-dessous pour nous soumettre vos remarques ou vos compléments.

L’économie circulaire, 50 ans d’innovation…

2014

Économie Bleue : El Hierro

Application directe des concepts de l’économie bleue, les quelques 10 587 habitants de l’île d’El Hierro, de l’archipel des Canaries ont acquis leur indépendance énergétique en 2014, grâce aux énergies renouvelables.

Article du Monde

 

2013

L’économie Bleue

Initiée par le « Steve Jobs du Développement Durable », Gunter Pauli, l’économie Bleue est un mouvement qui propose de s’inspirer des prodiges de la Nature pour les transposer à l’échelle industrielle; ainsi : « en utilisant les ressources disponibles dans des systèmes en cascade, (…) les déchets d’un produit deviennent des intrants pour créer une nouvelle source de profit ».

Article du Monde

2010

La Fondation Ellen MacArthur

La Fondation Ellen MacArthur a pour mission depuis 2010 d’accélérer la transition vers l’économie circulaire en plaçant ce concept à l’ordre des priorités des dirigeants d’entreprises, des gouvernements et de la recherche universitaire, ce, sur la scène internationale.

Leur documentation détaille la notion d’économie circulaire, concept, principes, caractéristiques et liste les grandes écoles de pensée.

2002

Cradle to Cradle

Le chimiste allemand Michael Braungart, en collaboration avec l’architecte américain Bill McDonough, a prolongé les recherches liées au concept de Cradle to Cradle™(du berceau au berceau) initiées par W Stahel et développé une certification. Le modèle repose sur la séparation des matériaux entrant dans la fabrication des produits en deux catégories : les nutriments techniques et nutriments biologiques.

1997

Biomimétisme

Janine Benyus, auteure de Biomimicry: Innovation Inspired by Nature, (1997) définit le biomimétisme comme « une nouvelle discipline qui étudie les meilleures idées de la nature, s’inspire de ses techniques et procédés pour résoudre des problèmes humains ». L’étude d’une feuille végétale pour créer une cellule photovoltaïque plus efficace en offre un exemple parlant.

 

1995

Ecologie industrielle

L’écologie industrielle est l’étude des flux de matières et d’énergie au cœur des systèmes industriels. Opérant sur les échanges entre les différents acteurs d’un écosystème industriel, cette approche favorise des fonctionnements en boucle fermée dans lesquels les déchets des uns constituent les intrants des autres, éliminant ainsi la notion de sous-produit.

Dans cet esprit, à Kalundborg en 1995, un réseau environnemental et de ressources qui a émergé, synergie entre quatre entreprises et une collectivité.

 

1976

Économie de la performance

En 1976, Walter Stahel, architecte et économiste, a développé dans « The Potential for Substituting Manpower for Energy », co-écrit avec Geneviève Reday, les principes d’une économie fonctionnant en circuit fermé (ou économie circulaire) et de son impact sur la création d’emplois, la croissance, la prévention des déchets et la consommation de ressources.

1970

Economie régénérative

Aux États-Unis vers la fin des années 1970 John T. Lyle, paysagiste, a développé une théorie autour de la notion de « conception régénérative» (« Regenerative design »). Le terme de « régénération » décrit des processus qui visent à restaurer, renouveler ou revitaliser l’énergie et les matières nécessaires à la production – créant les conditions pour l’établissement de systèmes pérennes qui répondent aux besoins de la société, dans le respect de l’intégrité de la nature.

CONTACTEZ-NOUS

Complétez cette timeline
par l’intermédiaire du formulaire ci-dessous.




Le numéro zéro est en ligne

Voir le webzine